jeudi 2 janvier 2014

Pour bien finir 2013, rien de tel qu'un petit trip kayak


L'équipe après le Rio Louredo






Test du Jackson Karma

De retour après une semaine de kayak entre potes au Portugal. On a eu des gros niveaux d’eau. La pluie ne s’est pas arrêtée du séjour. D’habitude les trips s’arrêtent parce qu’on en a pas assez, là c’était autre chose. On a justement très peu filmé à cause de cette pluie continue. 

Par contre, encore une fois, quel régal ! Ce pays est vraiment génial : super accueil des nos potes portugais Jorge Rabiço, Ricardo Brandao, Joao Barbosa et José Lluis. Par rapport à février dernier, j’ai pu découvrir de nouveaux parcours, en passant par du beau classe IV volume à du solide classe V.

Mes compères: Fafa Poueyto et Yan Jouanolou

Test du Jackson Karma
Jorge Rabiço, el Mexican/Portuguese
Yan Jouanolou

Petite branlée pour Ricardo Brandao

De la pente continue

Épique journée sur le Rio Beça avec un gros niveau d’eau, enchaîné avec Zambezi section. J’ai terminé collé au fond d’un gros trou, tout ça par flemme de repérage. Vu de loin « ça passe, c’est tout plat, y’a pas de ligne… ». J’ai eu de la chance de m’en sortir sans baigner.




Jorge Rabiço





Le Rio Louredo (partie 1 classe V suivi de la partie 2 classe IV, journée complète sur l’eau) était lui aussi avec un niveau bien haut. On a porté la troisième chute du parcours à cause du sale siphon rive gauche. Ce parcours enchaîne bien tout le long, avec un rythme soutenu et des beaux rapides.


Rio Louredo
Rio Louredo


Notre dernier jour sur le Rio Vez en crue était parfait. Une vitesse de folie, aucun contre-courant sur les bords, et deux gros rouleaux massifs qui barraient toute la largeur de la rivière et dans lesquels on a volé dans tous les sens. Festival de pointes, et sourire collé aux lèvres !

J’ai éclaté mon kayak Shiva le premier jour du trip sur le Rio Cavez. Il est inutilisable. Par chance, Fred Lascou nous avait prêté son Jackson Karma pour qu’on s’en fasse une idée. J’ai pu l’essayer dans de bonnes conditions sur plusieurs parcours. Résultat, un avis très positif qui change de mon premier test avec des calages inappropriés. J’ai trouvé le bateau très agréable. Au premier abord, on a l’impression de le connaitre depuis longtemps après seulement 5 minutes à l’intérieur. Cela s’explique par son côté sain : il ne surprend jamais, on a toujours le contrôle, on l’emmène ou l’on veut. Ensuite, il est pas trop large avec un fond plat, ce qui en fait un bateau rapide et idéal pour les courses extrêmes. Et enfin trois détails qui ne sont pas à négliger : les calages sont super confortables, le bateau est léger, et l’absence de vis fait qu’il ne prend pas l’eau. Sacré découverte.



Bonnes sensations


Fafa




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire